Main Page

Die Meister Pratts Beleuchtete Enzyklopädie :

Les pages suivantes furent retrouvés dans les affaires de feu maitre Pratt par son légataire, un de ses anciens collègues de l’université d’Altdorf. Il semble que le bon maitre Pratt caressait le projet de créer une concaténation d’articles concis portant sur tous les sujets de connaissance existants, noble intention s’il en est. A cette fin il avait enrôlé un certain nombre d’assistants (dont certains aux compétences et à l’objectivité plus que douteuses) afin de lui fournir des informations de première main sur les sujets les plus mystérieux. Cependant il ne pu jamais achever son entreprise, pourtant bien avancée. Son légataire se contenta de présenter certains extraits des travaux du bon maitre Pratt à un cercle restreint d’universitaires de ses amis. Ces calembredaines ne manquèrent pas de provoquer l’hilarité générale et d’assurer à l’heureux héritier un franc succès dans les soirées mondaines. Certaines personnes à l’esprit particulièrement déviant ont avancé que la mystérieuse disparition de certains passages de l’Enzyklopädie lors de la succession pourrait avoir un rapport avec la mort de maitre Pratt. Il est vrai au demeurant que celui-ci fut retrouvé noyé dans les caniveaux d’un des quartiers les plus mal famé de la ville, mais son gout immodéré pour les jeux de hasard et les catins peinturlurées menaçant déjà de le faire déchoir de sa chaire universitaire de son vivant, il faudrait être vraiment naïf pour penser qu’une mort aussi infamante n’ait pas été amplement méritée.

BestiaireIci est regroupé ce qui relève du physique et du comportement des êtres doués ou dénués d’intelligence.
GéographieCette section comprend les descriptions de différentes régions et nations actuelles du Vieux Monde.
HistoireIci sont décrit les évènements mineurs et majeurs de l’histoire du monde.
MagieOn trouve dans cette section les différents types de magie, de lanceurs de sort et de groupes de mages.
ReligionCette section décrit les différents dieux du Vieux Monde et d’ailleurs, ainsi que leurs cultes.

Carnets de Route :

A venir.

Manuel des Simulations Tactiques :

Les travaux de maitre Balagan Drungson (dit “le sinoque”), sont en tout point captivant. A condition d’aimer se faire frapper la tête. Avec un mur en pierre de taille. Grâce à l’aimable assistance d’un orc. Bien des estudiantins ont du être internés d’urgence dans un asile d’aliénés après avoir passé trop de temps à observer le “dôme à géométrie non-Euclidienne” de la rotonde du collège d’ingénierie de Nuln. Scientifique complet, il n’en était pas moins un artiste accompli, et son opéra en 5 actes, “Dieb der Mondschein”, est probablement le seul au monde à utiliser trois notes audibles uniquement par les canidés et les snotlings. Cependant il faut admettre que la grande fontaine de Marienburg n’a jamais faillit : en un siècle, pas un envahisseur n’a pu pénétrer en ville par la porte nord (même si certains esprits chagrins font remarquer que celle-ci est également consciencieusement évitée par tous les natifs de la ville). Un de ses accomplissement les plus méconnus reste cependant les tomes portant le nom de Manuel des Simulations Trépidantes (de toute évidence, les initiales n’étaient pas le fort de Drungson). Ceux-ci couvrent une variété de règles complexes (pour ne pas dire contradictoires) qui, selon l’avis des spécialistes, permettent de régir une obscure forme de jeu basé sur des interactions sociales imaginaires. Jusqu’ici personne n’a réussi à dépasser le quatrième tome mais les nounous de tout l’Empire se servent de certains passages pour endormir les garnements récalcitrants.

Aides de Jeu :

Règles Maison :

Main Page

Tales from the Twilight World Madmartigan