Étiquette

“Il est une question que tout être en ce bas monde s’est un jour posé : comment dois-je, moi, insignifiant vermisseau, m’adresser à cet illustre personnage qui vient de daigner me faire l’insigne honneur de considérer que j’existais ? Le moindre faux pas serait un scandale inacceptable et c’est pourquoi on apprends depuis leur plus jeune âge à chaque fils et fille de bonne famille les arcanes de l’héraldique et de l’étiquette. Cependant dans votre cas un cour accéléré s’impose… (renifle d’un air désapprobateur) ainsi qu’un bain.”

Erdman Von Schultz, tuteur privé

Comment s’adresser à l’Empereur ?

On peut s’adresser à l’Empereur en l’appelant “Votre Majesté Impériale”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple : “Votre Majesté a-elle fait bon voyage ?” Il s’agit de la solution à privilégier lors d’une conversation.

L’autre possibilité est de l’appeler “Sire” et dans ce cas il faut employer la deuxième personne du pluriel. Exemple: “Sire, je suis votre humble serviteur.” Il s’agit de la solution à privilégier à l’écrit.

Le prédicat de la maison impériale est “Sa Majesté Impériale”, abrégé SMI.

Comment s’adresser à un Roi ?

On peut s’adresser à un roi en l’appelant “Votre Majesté”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple : “Votre Majesté a-elle fait bon voyage ?” Il s’agit de la solution à privilégier lors d’une conversation.

L’autre possibilité est de l’appeler “Sire” et dans ce cas il faut employer la deuxième personne du pluriel. Exemple: “Sire, je suis votre humble serviteur.” Il s’agit de la solution à privilégier à l’écrit.

Le prédicat de la maison royale est “Sa Majesté”, abrégé SM.

Comment s’adresser à l’épouse/époux de l’Empereur/Impératrice ou au Dauphin ?”

On peut s’adresser à un prince en l’appelant “Votre Altesse Impériale”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple : “Votre Altesse a-elle fait bon voyage ?”

Le prédicat de la maison de l’épouse de l’Empereur ou du Dauphin est “Son Altesse Impériale”, abrégé SAI.

Comment s’adresser à un Prince souverain ?

On peut s’adresser à un Prince souverain en l’appelant “Votre Altesse Sérénissime”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple : “Votre Altesse a-elle fait bon voyage ?”

Le prédicat des maisons princières souveraines est “Son Altesse Sérénissime”, abrégé SAS.

N.B. : Ceci vaut aussi pour les Princes Marchands Tiléens.

Comment s’adresser à un Prince ou à un Comte Électeur ?

On peut s’adresser à un prince en l’appelant “Votre Altesse”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple : “Votre Altesse a-elle fait bon voyage ?”

Le prédicat des maisons princières ou des comtes électeurs est “Son Altesse”, abrégé SA.

Comment s’adresser à un Grand-Duc ou à un Duc ?

On peut s’adresser à un Duc en l’appelant “Votre Grâce” à l’oral ou “Votre Altesse Ducale” (ou “Grand-Ducale” le cas échéant) à l’écrit. Il convient dans les deux cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple: “Votre Grâce a-elle fait bon voyage ?”

Le prédicat des maisons grand-ducales ou ducales est “Son Altesse Grand-Ducale” ou “Son Altesse Ducale”, abrégé SAGD ou SAD.

Comment s’adresser à un Comte ou un Vicomte ?

On peut s’adresser à un Comte ou un Vicomte en l’appelant “Votre Grandeur”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple: “Votre Grandeur a-elle fait bon voyage ?”

Le prédicat des maisons comtales ou vicomtales est “Sa Grandeur”, abrégé SG.

Comment s’adresser à un Baron ou un Seigneur ?

On peut s’adresser à un Baron ou un Seigneur en l’appelant “Votre Seigneurie”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple: “Votre Seigneurie a-elle fait bon voyage ?” Il s’agit de la solution à privilégier lors d’une conversation.

L’autre possibilité est de l’appeler “Messire” et dans ce cas il faut employer la deuxième personne du pluriel. Exemple: “Êtes-vous satisfait Messire ?” Il s’agit de la solution à privilégier à l’écrit.

Le prédicat des maisons baronniales ou seigneuriales est “Sa Seigneurie”, abrégé SS.

Comment s’adresser à une Dame ?

On peut s’adresser à une Dame en l’appelant “Votre Seigneurie”. Il convient dans ce cas d’utiliser la troisième personne du singulier. Exemple: “Votre Seigneurie a-elle fait bon voyage ?” Il s’agit de la solution à privilégier lors d’une conversation.

L’autre possibilité est de l’appeler “Ma Dame” et dans ce cas il faut employer la deuxième personne du pluriel. Exemple: “Êtes-vous satisfaite Ma Dame ?” Il s’agit de la solution à privilégier à l’écrit.

Le prédicat des maisons seigneuriales est “Sa Seigneurie”, abrégé SS.

Comment s’adresser à une Damoiselle ?

On peut s’adresser à une Damoiselle en l’appelant “Damoiselle”. Il convient dans ce cas d’utiliser la deuxième personne du pluriel. Exemple : “Damoiselle, c’est là grand plaisir de vous revoir.”

Comment s’adresser à un Écuyer ?

On peut s’adresser à une Écuyer en l’appelant “Sieur”. Il convient dans ce cas d’utiliser la deuxième personne du pluriel. Exemple : “Sieur, c’est là grand plaisir de vous revoir.”

Comment s’adresser (respectueusement) à un homme du commun ?

On peut s’adresser de façon formelle à un citoyen bénéficiant d’un minimum de position sociale en accolant le titre “Maître” à son nom. Bien entendu les convenances demandent d’utiliser la deuxième personne du pluriel. Exemple : “Maître Bachman, c’est là grand plaisir de vous revoir.”

Étiquette

Tales from the Twilight World Morrigan